Poème............

Publié le par Joele

 

 

Pervenche

 

 

 

 

La Pervenche

 

Pâle fleur, timide pervenche

Je sais la place où tu fleuris,

Au pied des monts, ton front se penche

Pour mieux charmer nos yeux épris !

 

Une source tout près palpite

où s'abreuve le merle noir;

Il y chante et moi je médite

Souvent de l'aube jusqu'au soir.

 

C'est dans un sentier qui se cache

Sous ses deux bords de noisetiers

Où pleut, sur l'ombre qu'elle tache

La neige des blancs églantiers.

 

O fleur ! que tu en dis des choses

A mon amour, quand je reviens,

Quand tu me parles à levres closes,

Et que mon coeur écoute le tien.

 

Alphonse de Lamartine

 

 

 

 

 

bonne journée

 

 

 

 

 

Commenter cet article

Marithe 22/07/2010 14:13



Je pense que les pervenches asséchées du jardin ont été contentes de recevoir de l'eau de pluie


Bises



Marithe et Alain 22/07/2010 09:21



Chaque jour je passe et je révise -LOL-


Bisous @+



aura 21/07/2010 11:12



O fleur ! que tu en dis des choses


A mon amour, quand je reviens,


Quand tu me parles à levres closes,


Et que mon coeur écoute le tien.


! ! !



Marithe 20/07/2010 15:36



Un beau poème de Lamartine que je ne connaissais pas et au printemps les pervenches sont superbes


Bises



oLouise 19/07/2010 21:29



Merci pour cette pause poésie, toujours aussi agréable
Grs bisou